Skip to main content

Tout prend naissance dans les mondes subtils

Sara Devantéry
25 janvier 2024

Tout ce que l’on peut voir est créé dans le monde subtil de l’eau.

Regardez, avant de venir sur terre, nous étions un fœtus, qui baignait dans de l’eau amniotique… Tout ce qu’une mère consomme comme aliments physiques et surtout subtils, tels que la qualité des pensées, des sentiments, des désirs qu’elle cultive en sa vie intérieure, s’imprime dans l’eau amniotique et nourrit le fœtus.

Pendant la période de gestation, la mère ne travaille pas seulement à former le corps physique de l’enfant, elle travaille également sur le germe que l’homme lui a donné en créant les conditions favorables ou défavorables à l’épanouissement des différentes caractéristiques contenues dans ce germe. L’identité de l’enfant auquel la mère donnera naissance dépendra de la matière pure ou impure qu’elle mettra à la disposition de l’enfant. Il est intéressant de noter que si les mères prenaient l’habitude de tenir le journal de leur grossesse, elles constateraient que leur enfant va d’une façon ou d’une autre répéter durant sa vie tous les états traversés par elle au cours des neuf mois de la gestation.

Au début, on ne voit donc pas que la maman est enceinte, puis progressivement apparaissent les changements physiques jusqu’à ce qu’un « monde » soit mis au monde, l’enfant apparaît. Derrière l’intelligence de la naissance se tient l’Archange Gabriel. Cet Archange est le Père de l’enfantement. Voilà ce qu’il dit : « L’homme a été créé par les 12 », c’est-à-dire le Zodiaque, ce que nous nommons le cercle de la Ronde des Archanges.

Regardons cela de plus près… La formation de l’homme s’est déroulée parallèlement à celle de l’univers. L’homme a été créé dans ce Zodiaque. En d’autres termes, l’ordre dans lequel le fœtus se développe au sein de sa maman est identique au Zodiaque ; chaque partie de son corps est en correspondance avec une constellation du Zodiaque.

Extrait du magnifique article ” l’Astrologie angélique” , paru dans le magazine “Lumière” les mystères de l’hiver, disponible sur ce site (voir onglet “Magazine Lumière” sur la page d’accueil).

Voeux de l’École Essénienne

Sara Devantéry
22 décembre 2023

A tous ceux qui lisent ces mots, d’où que vous veniez, l’École Essénienne vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année.

2023 a marqué l’éclosion de l’École Essénienne et nous vous remercions de tout cœur de l’accueil chaleureux que vous lui avez fait.

Nous vous souhaitons des fêtes de fin d’année emplies de Lumière, de Joie et d’Amour ! Que 2024 soit la promesse de découvertes, de partages et d’élévation et que cette nouvelle année soit bénéfique pour vous, vos proches et tous ceux qui vous entourent.

“Au crépuscule de l’année,

où le soleil disparait sur un horizon lointain,

où la lune est à son apogée,

une toute petite flamme demeure dans la cheminée.

Cette toute dernière lueur de vie attire bien des cœurs,

et leur chaleur autour de son foyer.

Alors, tous les membres de la grande famille

se regroupent pour attiser la petite flamme

par l’amour de leurs cœurs échangés.

Ainsi la flamme toute frêle grandit dans le foyer,

se fortifie, jusqu’à faire apparaître l’être de Noël,

qui apporte à chacun, sa part de Lumière et de réconfort,

avant la prochaine aube de la nouvelle année.

Ceci a de paradoxal que lorsque la Lumière devient toute petite,

c’est là qu’on la voit et la ressent le mieux.

Un joyeux Noël à tous et à chacun dans la petite flamme

qui demeure dans le foyer de vos cœurs.”

Bien à vous.

L’ensemble du collectif qui œuvre pour l’École Essénienne

Essénien

L’École Essénienne
20 septembre 2023

Dans la langue originelle de l’humanité, ESSENE signifiait celui qui étudie Dieu à travers toutes ses manifestations et qui prend soin de Lui en cultivant toutes les vertus de la Lumière, que les Esséniens ont appelées les « Anges ».

Dieu est le Bien commun. On peut aussi l’appeler l’intelligence universelle, omniprésente, omnisciente, omnipotente, car elle régit toute chose, elle est à l’origine de tout ce qui existe. L’Essénien prend soin du Bien commun, autant en lui en son for intérieur que dans le prendre soin de tous les règnes minéraux, végétaux, animaux et humains.
Ainsi, « Essénien » désigne un état de conscience et une façon d’être au monde qui ont toujours existés sur la terre et sont potentiellement présents dans tous les êtres humains, comme un germe divin et immortel.

L’Essénien est un être libre, en ce sens que sa vie est définie par ses choix libres et conscients. Sa volonté est de vivre avec son âme, prendre soin du divin en toute chose et communier avec la grande intelligence universelle, celle qui ne divise pas. C’est pour rendre cela possible qu’ont été créés la Ronde des Archanges, la Nation Essénienne, l’École Essénienne et les Villages Esséniens.

Sur l’arbre de l’humanité, les Esséniens sont à l’origine de tous les courants culturels et spirituels lumineux. La plupart de ces courants se sont ensuite cristallisés, jusqu’à devenir des religions ou des philosophies.
Ainsi, l’Essénisme n’est pas l’identification à un seul groupe culturel à un moment donné ou un autre de l’histoire, mais bien une façon d’être au monde qui a toujours existé en différentes époques et cultures sous différentes appellations.

Un Essénien n’est supérieur à aucun être. Il est essentiel pour lui d’étudier et de travailler sur lui de façon à retrouver le sens de sa présence sur terre et le lien à son origine divine. Il prend soin de la Mère Terre et de ses règnes ; pour lui, l’expérience de l’incarnation lui permet de devenir un être qui apprend à honorer les vertus angéliques et les vivifier dans sa vie.

Ouverture de l’École Essénienne

L’École Essénienne
3 juin 2023

Un grand merci à Ludovic Dulac qui a réalisé ce dessin et l’a offert à L’École Essénienne pour son ouverture.

Les nouvelles